Caroline Burel

Apaiser sa blessure d'abandon avec l'EFT

07 Juin 2016
2 commentaires

 

Quand la tension monte

Tensions ce soir au moment de se coucher... les rougnettes veulent en découdre !! ça crie, ça piaille, ça tape, ça pleure... La lune ??

Ce soir, je suis supra calme... Va savoir pourquoi... la lune...

Alors quand Petite Miss descend pour tout raconter à forts renforts de hoquets hoquetants et de rage accusatrice, j'écoute, j'accueille comme dans les meilleurs livres de Communication Bienveillante. Une bonne chose ; )

Après le repas, c'est reparti pour un tour... le temps d'un lavage de dents, elles s’écharpent joyeusement... Incroyablement zen, je monte lire une histoire à Petite Miss pendant que la Grande se calme après avoir claqué la porte. Ambiance…

Je la rejoins ensuite dans sa chambre. Elle se redresse et clape son livre dès qu’elle me voit entrer (ce qui n’arrive jamais) et me dit tout de go, (ce qui n'arrive jamais ou si peu)

"J'ai quelque chose que j'aimerais dire mais je n'arrive pas à l'exprimer".

 

C’est souvent son souci :

 « Je réfléchis trop Maman. Y’a trop de choses dans ma tête »

 

 

Tout déposer, se rendre disponible

Alors je m'assoie au bord de son lit et lui demande si elle est OK pour que je commence à faire les stimulations d'EFT.

Je "me branche". J'ouvre, je reçois, je la guide, lui pose des questions et nous tirons le fil, petits pas par petits pas. Elle finit par se rendre compte que c'est avec sa meilleure copine que ça cloche. Elle a peur de la perdre. Comme à chaque fois, avec Fibbie et Angèle et Marie elle perd sa meilleure amie qui s’en va dans une autre école et que les parents ne font pas exprès mais que ça lui fait tellement mal et que là, elle a à nouveau peur de perdre cette meilleure copine.

Et puis, elle se rend compte qu’elle est moins sympa avec elle, que maintenant, elle aimerait bien s’occuper d’elle-même et pas tout le temps des autres. Elle aimerait lui parler, s’expliquer, s’excuser mais elle ne sait pas quoi ni comment lui dire.

Elle lâche un peu, pleure quelques larmes, respire. Se reprend.

Mais encore cette inquiétude dans son regard. Même si elle me dit qu'elle en a assez, qu’elle ne veut plus tapoter.

Elle m’attrape pour un câlin.

 

 

Quand le cœur parle

Je sens qu’il faut que je lui dise quelque chose. Je ne sais pas trop quoi... Quelque chose a besoin d’être dit.

Je respire. Et alors, je m’entends lui raconter le jour où j'ai appris que j'étais enceinte d'elle... ce jour où nous avons sauté de joie, heureux à n’en plus finir, alors même que nous partions en vadrouille à Paris, avec dans la voiture, les résultats du test positifs, le sourire aux lèvres tout le voyage.

Je lui prends la main et je contiinue à stimuler les points de la ronde EFT, tout en continuant mon récit...

" Et le lendemain, ces quelques taches de sang, ces pertes comme il en arrive à de nombreuses femmes. Inquiète, j’avais filé à l’osto le plus proche qui m’avait rassuré : tout va bien, cela arrive parfois aux mamans en début de grossesse.

Elle m’écoute attentivement. Ses lèvres tremblent. Nous nous approchons de quelque chose et je crois savoir où nous allons…

 

 

Le syndrome du jumeau perdu

1 femme sur 3 a des pertes au début de sa grossesse. Événement rapidement oublié, la vie continue…

Je lui explique que ça arrive souvent et qu’on appelle ça le syndrome du jumeau perdu.

Elle veut comprendre. « Mais, c’est quoi maman ? »

Alors je lui raconte, ce mini fœtus évacué par le cycle de la vie et qu’à côté l’autre petite vie continue, bien au chaud dans le ventre de sa maman… avec une emprunte, là, au creux de ses cellules : la perte de l’autre qui était tout proche quelques minutes, juste avant.

Je lui dis aussi que sa grand-mère m’en a parlé il y a peu. Qu’elle s’est rappelé que pour moi, ça avait été la même chose quand j’étais dans son ventre, au début.

 

Elle se fronce, son regard est aigu, presque hagard. Elle refuse, se tend. Elle sent cette déchirure se crisper dans sa mâchoire. Elle résiste, ça fait déjà si mal… « Mais je ne comprends pas… »

 

"Tu vois bichette, c’est comme si tu étais là, bien heureuse dans ta chouette chambre, en train de jouer avec un super copain et que tout à coup, la porte s’ouvre, l’autre est aspiré et disparait et toi, tu restes là dans la chambre…"

Silence…

Elle me fixe, s’accroche à mon regard, comme un barrage qui ne veut pas céder.

 

 

Je lâche et je libère

 

Je murmure "Tu peux libérer tout ça ma chérie…"

 

Elle éclate alors en sanglot, pleure à flots… déverse cette crispation, cette blessure dans ses cellules, sa mâchoire qui ne savait que dire depuis 10 ans.

Je tapote doucement ses doigts, la soutiens du regard, lui souris, lui dit qu’elle est super de se faire ce cadeau-là alors qu’elle n’a encore que 10 ans, que ça va lui faire le plus grand bien de pleurer comme ça pour ce grand trou, ce manque, cette peur qu’elle a lovée dans ces cellules.

Elle pleure pour de bon. De gros sanglots, de gros soupires, de grosses goulées d’air, comme si elle remontait à la surface.

Et puis, le calme revient. Ses yeux pétillent. Elle est détendue, soulagée.

Je dis « Hé ben, dis donc !!! Et la meilleure, c’est que ce n’est que la première épluchure de l’oignon !! »

Ha bon ?

Et oui, parce que parfois on met du temps à éplucher l’oignon pour arriver en son cœur, alors tu vois, comme ça fait beaucoup pleurer quand on épluche un oignon, et ben on pleure beaucoup pour arriver au creux de notre cœur.

Ce qui nous fait rire  en choeur!!

C’est fini… ma Grande vient d’apaiser une couche de l’une de nos empruntes énergétiques les plus perturbantes : la blessure de séparation, emberlificotée dans la blessure d’abandon.

Bravo Toi, tu es une petite jeune fille fabuleuse et la Vie t’aime.

Gros bisou-câlin.

Bonne nuit bichette, dors bien…

« Je dors déjà… »

 

 

Gratitude

Merci ma Belle, de guérir cette blessure pour toi, pour moi et pour tous ceux qui la portent…

Et nous sommes sacrément nombreux car le jumeau perdu n’est qu’un arbre qui cache la forêt…

Oui, nous le portons en chacun de nous…

Nous sommes tous reliés… issus d’une Unité majestueuse, d’une source, d’un point zéro, d’un Immense vide où Tout est.

Nos cellules le savent et nos cœurs pleurent que nos têtes l’aient oublié.

Petites gouttes par petites gouttes, nous guérissons ; )

 

Merci à l’EFT, cette approche du cœur, vibrante d’énergie qui apaise et guérit en profondeur.

Je me sens tellement reconnaissante envers ces personnes imbibées de psychologie énergétique qui transmettent cet outil quantique avec passion.

Je me sens bénie d’être tombée dans la marmite ; )

Je me sens pleinement reconnaissante de savoir tous ces gens qui apaisent leurs blessures intérieures et qui, par là même, contribuent à nous apaiser les uns les autres pour plus de paix alentour.

Je me sens heureuse pour nos enfants qui nous invitent à construire cet autre monde, plus beau.

Je me sens grandement heureuse d’être ici maintenant, à cette époque où les sciences modernes (neurosciences, épigénétique, bio-énergie…) viennent nous expliquer clairement ces savoirs ancestraux distillés depuis des milliers d’années déjà.

Maintenant, nous avons à disposition les outils pour ces guérisons profondes et sommes en train d’apprendre comment les initier avec conscience.

Nous sommes en train de prendre appui pour un fantastique et merveilleux bond quantique.

 

Suivez les guides : nos enfants ; )

 

Vous aussi, souhaitez apprendre à utiliser l’EFT dans un cadre familial  ? Pour aider vos enfants à :

  • gérer leurs émotions
  • traverser leurs défis quotidiens
  • et créer complicité et sérénité dans votre vie de famille…
  • Et plus encore...

 

Je vous invite à laissez votre adresse mail dans le formulaire coloré en cliquant sur cette page.

Et vous recevrez ainsi mon cadeau : "Les 9 astuces pour m'épanouir au Féminin, rayonner en famille et contribuer dans mon activité."

 

 

Ha oui, et si vous souhaitez accéder à une séance EFT dédiée à la Blessure de séparation, je vous invite à vous procurer ma conférence « Comment faire quand ils ne veulent pas tapoter ? » et vous aurez accès à mon bonus : Le Pack « Blessure de Séparation ». Cliquez Ici pour vous le procurer.

   

Au plaisir de vous retrouver prochainement ; )

Gardez la Joie, toujours !!

 

 

A propos de l'auteur

Caroline Burel

Caroline Burel


Coach énergéticienne pour l'épanouissement des femmes et des familles Gardez la Joie, toujours ; )


2 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi 21 jours pour ma Vie épanouie: Jour 1

Découvrez ici le premier défi des "21 jours pour ma vie épanouie". 3 semaines d'aventures pour prendre soin de moi, prendre soin de mon Féminin et prendre soin des autres. Pour recevo...

Lire la suite

De minus à GRANDE

Quand la Vie nous appelle, Quand le cœur bat, Quand l’envie nous pousse, Mais qu’on se sent petit, toute petite et pas assez…   Ci-dessous, une vidéo dédi&e...

Lire la suite

Les énergies de l'été

  Ha l’été !! Il semblerait qu’il ait tendance à faire un pas en avant, un pas en arrière, cette année !! Un jour, nous sommes oblig&eacut...

Lire la suite

Protocole EFT pour 2016

On dirait bien que l'année 2016 va nous inviter à faire des choix clairs ! Et oui, c'est ce qu'il se passe au moment d'un bilan: continuer ainsi ou ajuster nos propositions pour la...

Lire la suite

Manger pour vivre

  Socrates nous disait: "« Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger »   Parce que votre corps vous le demande en urgence déclenchant troubles et maux en...

Lire la suite

Découvrez l'énergie du Tong Ren pour un Noël en Famile réussi

Houlà !! Dernière ligne droite avant Noël et entre la fatigue qui s'accumule et les derniers préparatifs en urgence, vous auriez bien besoin que quelqu'un vus envoie ...

Lire la suite

Trouvez votre mission de vie en 5 points

Découvrir sa mission de vie, c'est une idée fantastique ! Sauf que bien souvent tout le monde s'y prend à l'envers. Voici 1 vidéo pour vous aider à y voi...

Lire la suite

Les doudous Zen pour se tapoter

Les doudous zen pour accompagner vos enfants à apaiser leurs émotions en douceur avec l'EFT....

Lire la suite

EFT pour le torticolis

Aïe, Aïe, aïe, Cela fait quelques jours que je me cogne un super torticoli... Alors, voilà, j'ai juste enregistré la séance pour que vous puissiez profiter de m...

Lire la suite

La discipline positive avec Augustin

Reproduisez-vous le schémas éducatif de vos parents ? Est-ce que tout va bien quand votre enfant est petit, puis ça se complique 1 peu quand il grandit, et grandit, et grandi...

Lire la suite

Parce que la Communication bienveillante ne suffit pas

Malgré les livres et les stages de communication bienveillante, vous vous énervez encore sur vos marmots... C'est tout naturel. Mais alors, comment réellement créer cet...

Lire la suite