Caroline Burel

La maison de Simon a brûlé cette nuit

04 Janvier 2017
1 commentaire

 

Le 1er janvier, je recevais ces bons voeux de la part de Rodolfo, chéri de ma cousine et clown impliqué dans la citoyenneté au Chili.

3 jours plus tard, ma cousine quittait notre maison avec sa petite famille: Rodolfo et son fils, Simon.

Profitant des fêtes, ils étaient passés nous faire une bise car ils vivent à Valparaiso, au Chili.

Oui, le Valparaiso de l'incendie des derniers jours aux infos....

 

Avec les enfants, nous avons ri et joué aux jeux de société endiablés tout l’après midi en mangeant du kouign-aman.

En soirée, alors que nous couchions les enfants, des messages ont commencé à arriver sur les portables.

Valparaiso est en feu ! …

En quelques clics, nous apprenons que le feu est dans le jardin de la maison de la maman de Simon.

Brusquement, messages et images s’enchainent.

Le vent est fort, le feu avance rapidement, il manque de l’eau, les collines d’eucalyptus s'embrasent.

Rodolfo communique en direct avec sa famille, ses amis. Nous entendons les sirènes hurler, les pleurs au bout du combinés.

30 minutes plus tard, la maison est partie en fumée.

Tout le monde est sain et sauf. Il ne reste plus rien.

Simon, qui dort là-haut vient de perdre un bout de sa vie, chambre, vêtements, peluches dévorées par les flammes.

Cette maison à peine finie, construite de terre et de bois à main d’hommes par un couple et leurs amis

autour d’un lieu écologique où une école alternative devait prochainement voir le jour,

cette maison est en ruine.

Tous les efforts de ces dernières années sont partis en fumée en quelques minutes.

Tout est anéanti. Calciné.

 

 

Nous sommes le 2 janvier 2017. Il est 22h.

 

Nous resterons tard à échanger, attentifs aux nouvelles qui arrivent régulièrement.

A réfléchir ensemble : que faire : avancer la date de retour pour aller soutenir la communauté, aller déblayer les décombres, aider les gens à se réorganiser, et peut-être même devoir évacuer leur propre maison ?

Que dire à Simon ?

Ou rester, finir les 10 jours de périple en France, continuer à faire le tour des cousins, oncles, tantes et amis d’ici avant de repartir au Chili où un autre petit bébé franco-chilien naitra dans quelques mois…

 

Le matin, au petit déj' avant que les filles ne retournent à l'école, nous avons offert un Doudou EFT à Simon. Il était enchanté, disant que cet ourson aurait une place spéciale dans sa collection d’ours en peluche.

 

Zoélie lui a expliqué que ce doudours était un très bon ami pour aider celui qui en a besoin quand il se sent mal. Elle lui a montré comment faire les tapotements sur les petits cœurs d’acupuncture. « Tu peux l’utiliser dès que ça ne va pas, jusqu’à ce que tu te sentes mieux. » lui a-t-elle dit.

Pour parer l’indicible, nous avons offert un Doudou EFT à un petit garçon qui ne sait pas encore qu’il a perdu sa maison pendant la nuit et tous ces chers doudours... ; (

 

 

Depuis notre GRAND cœur, en nous sentant tout petit.

Tous petits, reliés aux gens de Valparaiso qui courent en ce moment dans les rues pour sauver ce qu’ils peuvent encore et reconstruire tant bien que mal.

Tous petits en face d’une telle catastrophe, vivant cet écartèlement entre aller là-bas en renfort ou rester parmi les siens d’ici ;

Tous petits, comme des fourmis fuyant sur une colline embrasée,

Tous petits, cherchant l’équilibre entre la raison et l’émotion,

Tous petits à envoyer, c’est tout ce que nous pouvons faire à ce moment-là, des vagues de courage, d’amour, de soutien à cet autre bout de famille du bout du monde, ces gens que peut-être, nous ne connaitrons jamais.

 

Face à ces flammes immenses, nous brandissons un ours en peluche scintillants de cœurs

et des gros câlins au moment de les voir repartir dans leur camion gelé ce matin du 3 janvier.

 

 

Notre tête s’en rend compte parfois,

Notre cœur le sait à chaque instant,

Nous sommes tous reliés.

Reliés les uns aux autres,

reliés à cette nature qui nous entoure.

 

Je sentais un « je ne sais quoi » monter en moi pour ces vœux de bonne année 2017…

Le message FB (plus bas) de cet homme qui a perdu sa maison cette nuit-là m’a éclairé.

Cette conscience sourde, intérieure d’être reliée à la Terre,

Cette présence de la Terre en moi.

 

Prenons soin les uns des autres,

Gardons le lien avec l’Essentiel,

Gardons la force de l’Amour,

La force de croire qu’un ours en peluche de cœurs vêtus est un rempart contre l’indicible,

Gardons la joie d’un kouign Aman dégusté avec un vin chilien,

Déployons cette précieuse Grandeur que nous portons individuellement et collectivement,

Ecoutons en nous l’appel de cette Terre qui emploie les grands moyens pour nous secouer

et nettoyer tout ce qui a besoin d’être balayé.

Protégeons ce lien précieux que nous vivons avec les règnes végétaux et animaux qui nous entourent,

Ecoutons l’Air, l’Eau, le Feu, la Terre nous donner leurs messages,

Déployons notre Nature Intérieure, notre Grandeur, forte, stable, sereine

choisir et créer pour nous et nos enfants ce monde de Paix et de respect auquel nous aspirons.

 

Mes vœux pour vous, pour nous ?? :

Assumer et révéler notre Essentiel au cours des mois, des jours, des heures, des minutes et des secondes de 2017.

Chaque seconde est précieuse.

Quel est CE précieux pour vous ?

Que 2017 vous révèle son Essentiel, le Votre, celui qui n’attend que votre signal pour s’allumer et diffuser.

 

Pour finir, je vous joins ici le message reçu le lendemain matin du beau-frère de nos invités, cet homme qui a perdu sa maison qui vit en ce moment même pleinement cette reliance que nous vivons les uns par rapport aux autres, au cœur de cette Terre qui nous reçoit et nous accueille.

 

« Amis merci pour tout l'amour que vous nous envoyez... Nous sommes sans rien de matériel, mais en même temps avec tout l'amour que vous nous faites sentir... Beaucoup de choses me passent par la tête... L'une d'elles, c'est que nous avons un réseau merveilleux qui nous soutient... une autre... que ceci n'est pas un hasard... L'incendie a commencé à deux kilomètres de notre maison. Juste, en plein milieu de notre terrain, il y a un camp militaire qu'il est enregistré comme une réserve écologique des militaires. Pourtant ils l'ont toujours utilisé comme lieu d'entraînement : ils jouent à la guerre, ils montent des murs de pneumatiques, mettent des bombes, ils tirent.... Sont un danger... Nous avons vécu deux ans ici et toujours eu comme des voisins désagréables... S'ils étaient ici pour aider les citoyens, comme ils le disent, ils auraient été là pour couper le feu... Cependant ils n'étaient pas là. Seuls les voisins ont aidé dans ce qu'ils ont pu.

A cause de leurs murailles de pneus, le feu s’est propagé rapidement.... Où nous vivions, il n’y n'avait PAS de décharges... Il y avait des tours de pneus, de la poudre et d’autres merdes.

Ce n'était pas hasard... et ça me donne beaucoup de rage !!

On est sains et saufs, parce que les mêmes personnes que d'habitude nous aident et nous aiment fortement...Mais qu'ils ne nous vendent pas la poma....

Merci encore pour vos souhaits et pour vos bonnes dispositions.

Demain, nous serons sur place à partir de 10:00h pour retirer les décombres pour protéger notre terrain."

 

Le message en Espagnol :

"Amigos gracias por todo el amor que nos envian... estamos sin nada material, pero al mismo tiempo con todo el amor que nos han hecho sentir... Se me pasan muchas cosas por la cabeza... una de ellas es que tenemos una red maravillosa que nos sostiene... Otra... que esto no es casualidad... el incendio empezó a dos kilómetros de distancia de nuestra casa, justo en medio hay un recinto militar que está registrado como una reserva ecológica de los milicos, sin embargo siempre lo han usado como lugar de entrenamiento---- juegan a la guerra, montan murallas de neumáticos, ponen bombas, disparan.... son un peligro... vivimos dos años ahí y siempre los tuvimos de desagradables vecinos... Si estuvieran para ayudar a la ciudadanía como dicen, habrían estado ahí los militares haciendo de corta fuego... sin embargo no estaban... solo los vecinos ayudaron en lo que pudieron.
Gracias a sus murallas de neumáticos fue muy fácil que el fuego se propagara... EN DONDE NOSOTROS VIVIAMOS NO HABIAN VERTEDEROS... HABIAN TORRES DE NEUMÁTICOS, POLVORA Y NO SE QUE PORQUERÍA MÁS.

Esto no fue casualidad... y eso me da mucha rabia...

Estamos bien, porque las mismas personas de siempre, están ayudando y amándonos fuertemente...

Pero que no nos vendan la pomá....

Muchas gracias de nuevo por sus saludos y por su buena disposición. Mañana estaremos desde las 10:00 retirando escombros para proteger nuestro territorio"

 

Alors que je finis d’écrire ce message, des dizaines et dizaines de messages de soutien pleuvent sur la page FB de cette famille. Propositions d'herbergement, de garder les enfants, de récupérer des tôles, de venir aider à nettoyer…

Si vous voulez leur envoyer vos meilleures pensées, votre cœur saura comment faire.

 

PS : Certaines personnes m'ont écrit pour me demander quelle proposition je pouvais leur faire pour profiter du Boost Detox,

alors qu'elles sont déjà inscrites pour le suivi en Tong Ren de janvier de Noël en Famille Réussi.

Ma proposition est donc la suivante :

Tous les gains du Boost Detox 2017 seront envoyés chez Mito et Raquel, ce bout de famille du bout du monde qui a perdu sa maison dans la nuit du 2 janvier.

Je vais toctoquer le coeur vaillant, soyez en certaines !!

 

Bizbiz, prenez soin de vous, déployer votre Essentiel,

Notre Terre, nos enfants nous remercierons.

 

 

A propos de l'auteur

Caroline Burel

Caroline Burel


Coach énergéticienne pour l'épanouissement des femmes et des familles Gardez la Joie, toujours ; )

1 commentaire

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Préparer Noël sans stress

La course de Noël commence: les cadeaux, les fêtes à préparer, les familles à coordonner, les spectacles d'école, le sapin à installer et les loustics...

Lire la suite

Protocole EFT pour 2016

On dirait bien que l'année 2016 va nous inviter à faire des choix clairs ! Et oui, c'est ce qu'il se passe au moment d'un bilan: continuer ainsi ou ajuster nos propositions pour la...

Lire la suite

EFT pour le torticolis

Aïe, Aïe, aïe, Cela fait quelques jours que je me cogne un super torticoli... Alors, voilà, j'ai juste enregistré la séance pour que vous puissiez profiter de m...

Lire la suite

Livre L’EFT pour les Enfants

Ecrire un livre, c’est toute une aventure ! Lancer ce livre, c’est fabuleux ! Me voici devenue écrivaine des deux sujets qui me tiennent le plus à cœur :...

Lire la suite

Défi 21 jours pour ma Vie épanouie: Jour 1

Découvrez ici le premier défi des "21 jours pour ma vie épanouie". 3 semaines d'aventures pour prendre soin de moi, prendre soin de mon Féminin et prendre soin des autres. Pour recevo...

Lire la suite

Nouveaux rêves, nouvelles graines

Quand les journées sont trop courtes pour tout ce qu'il y a à faire, quand le stress prend le dessus sur votre idéal, quand le quotidien devient Bérézina, c'est le signe indéniable qu...

Lire la suite

La discipline positive avec Augustin

Reproduisez-vous le schémas éducatif de vos parents ? Est-ce que tout va bien quand votre enfant est petit, puis ça se complique 1 peu quand il grandit, et grandit, et grandi...

Lire la suite
Lire la suite

Belle confiance en soi contre maitre nageur balaize

Pouvoir exprimer ses émotions est le gage d'une bonne estime de soi, socle d'une belle confiance en soi. Découvrez ici comment une gaminette remet gentiment en place un balaize d...

Lire la suite

zen en famille dans la tempête

Quand tout s'écroule, il est important de s'offrir l'occasion de renouer avec la Vie en Soi. Retrouvez ici un atelier pour les petits, les grands enfants et les enfants intérieurs. Un at...

Lire la suite

Parce que la Communication bienveillante ne suffit pas

Malgré les livres et les stages de communication bienveillante, vous vous énervez encore sur vos marmots... C'est tout naturel. Mais alors, comment réellement créer cet...

Lire la suite